Blog

2017 un millésime rare mais prometteur

Vignoble Wine Tour Booking

Les vignerons de Bourgogne avaient déjà connu ce fléau l’an passé, cette année le vol de raisins a frappé dans le terroir Bordelais. Certains propriétaires se sont vus volés une grande partie de leur récolte quelques jours seulement avant les vendanges. Les vignobles français avaient déjà bien été endommagés après les intempéries du printemps et de l’été, le millésime 2017 avait alors été estimé être la récolte la plus petite depuis 1945 !
 

Une très faible récolte 2017 dans le Roussillon,

Carte RoussillonLes changements climatiques se sont bien fait ressentir dans les vignobles du Roussillon ! Les vendanges de 2017 ont été historiquement précoces, les récoltes ont commencé 15 jours plus tôt par rapport à 2016. A cause des fortes chaleurs qui ont suivi le printemps certains domaines comme le Château de Jau, ont même du récolter en juillet. Tout le cycle de la vigne a été bouleversé par le mois de juin qui fut particulièrement chaud, cet effet a accéléré le cycle végétatif et les vignerons ont dû s’adapter et accélérer le rythme de travail. Malgré toutes ces conditions le millésime 2017 est très prometteur, il est encore difficile de déterminer des volumes mais les professionnels estiment encore un retrait par rapport à 2016 qui avait été historiquement faible (610 000 hl) par rapport à 2015 (823 000 hl).

 

Le vignoble bordelais accuse le coup pour le millesime 2017…

Après un printemps pendant lequel la vigne a eu du mal à résister au gel, à la sécheresse et aux fortes intempéries, certains domaine viticoles se sont vus dérober en pleine journée plusieurs centaines de kilos de raisins. Une perte financière importante et encore plus pour ceux qui avaient perdu presque la moitié de leur récolte à cause du climat. Au-delà de cet impact financier certains vignerons sont démoralisés de constater avec impuissance ce pilage de fruits, après l’acharnement quotidien auquel ils ont dû faire face ces derniers mois pour limiter les pertes.

L’on se souvient des problèmes qu’avaient connu les producteurs de Champagne il y a quelques années, les obligeants dorénavant à faire appel  à la gendarmerie pour prévoir une surveillance au sein des propriétés jours et nuits. Les viticulteurs de Bourgogne avaient quant à eux décidé de résister ensemble l’an passé en mettant en place des rondes nocturnes les jours suivant les vendanges, cette année c’est la gendarmerie de Beaune qui s’est chargée des rondes…

Vendanges

 

La technologie comme solution contre le vol de raisin?

Alors voilà à quoi devront sûrement se préparer les viticulteurs et les propriétaires les années de fortes intempéries… Résister collectivement ou en faisant appel aux gardiens de la paix pour protéger leur fruits défendus…
Les propriétés devraient-elle déjà penser à des solutions technologiques pour leur permettre de contrôler et de visionner à distance ce qui se passe sur leurs parcelles ? 
La technologie serait donc la prochaine étape à apporter dans nos vignobles ? A l’heure où l’on cherche à revenir à des méthodes traditionnelles et proches de ce que nos ancêtres pratiqués, il semblerait que malgré tout la technologie rattrape les vignobles. 

 

Bouton Recherche

Au sujet de l'auteur (The Wine Lover)

The Wine Lover

We are happy to give you the wine informations and events informations...

Autres articles :